Préparation

Championnat de France jeunes du 16 au 23 avril 2017 à Belfort - Préparation

Cette saison, le championnat de France jeunes du jeu d'échecs se déroulera à Belfort (90), du 16 au 23 avril 2017.
Pour y participer, les jeunes talents du 45 devront d'abord se qualifier pour le prochain championnat régional, lors du championnat du Loiret jeunes qui se tiendra à Gien le 27 novembre 2016. Ceci en marquant au moins 4 points (sur 7).
Ensuite, lors du championnat régional, qui aura lieu à Gien du 11 au 14 février 2017, il faudra entrer dans les quotas définis par le FFE et qui dépendent des différentes catégories :

Places qualificatives de la ligue CVL pour le championnat de France

Filles
PpoFPouFPupFBenFMinF
33344
Garçons
PpoMPouMPupMBenMMinM
23444

A noter que Jean Meunier-Pion (MinM Orléans) sera qualifié d'office. Les cadets et juniors accèdent directement au championnat de France sans avoir à se qualifier.

Ce sera donc compliqué cette saison encore. En 2015-2016, dans la région Centre, c'est l'Indre-et-Loire qui qualifia le plus de jeunes (22), suivi du Loiret (14) et de l'Indre (1). 
Il faudrait faire mieux pour le 45 cette saison car nous ne manquons pas d'atouts dans le Loiret pour prétendre au voyage vers Belfort. Ainsi, quelques jeunes se détachent aujourd'hui, sans compter sur les surprises et autres progressions rapides :

  • En minimes garçons, outre Jean-Meunier Pion, dont la place est déjà assurée, Théo Goix (Echiquier du Gâtinais), Grégoire gimenez, Pierre-Louis Vue-Artaud (US orléans) et Cristian Rusu (Echiquiers Berry-Sologne) se mêleront inévitablement à la bataille pour la qualification.
  • En minimes filles, la jeune Audrey Landron (US St Cyr en Val) aura fort à faire avec l'armada du 37.
  • Les benjamins garçons sont dominés par d'excellents éléments du 37 et du 41 et il sera difficile pour nos représentants d'aller les bousculer. Mais Raphael Allorant (St Pryvé-Olivet - La Tour Prends Garde), Ilan Messaouidi (US St Cyr en Val) et Esteban Fonlup (Echiquier du Gâtinais) auront certainement à cœur de nous démentir.
  • En benjamines, nos meilleures chances reposent sur Orlane Dagnet (US Orléans) et Enora Dupeux (Echiquier du Gâtinais). Elles seront confrontées à quelques fortes joueuses du 37 et du 18 mais conservent toutes leurs chances avec 4 qualifiables.
  • En pupilles garçons, nous retrouverons certainement le trio Antoine Goix (Echiquier du Gâtinais), Mathis et Louis Bernard (Echiquiers Berry-Sologne) dans la lutte pour la qualification. Mais les outsiders seront nombreux dans cette catégorie, comme Maixent Normand, Alexandre Fiette (Echiquier du Gâtinais) et Oscar Bazin (US Orléans).
  • Chez les pupilles filles, les places de leaders du 45 sont encore à prendre pour aller concurrencer la grande favorite tourangelle. Mais avec 4 places qualificatives, les débats sont ouverts. On peut penser que Camille Ribi (Echiquiers Berry-Sologne) ou Océane Balducci (Echiquier du Gâtinais) seront capables de tirer leur épingle du jeu.
  • Dans la catégorie poussins garçons, les chances sont plus distribuées entre le 45 et le 37. Ainsi, Calmin Dupeux (Echiquier du Gâtinais), Marius Levannier-Gouel (St Pryvé-Olivet - La Tour Prends Garde) et Arin Rusu (Echiquiers Berry-Sologne) peuvent prétendre à la qualification. Mais attention, dans ces jeunes catégories, les surprises peuvent arriver souvent.
  • Chez les poussines, les favorites sont du Loiret : Angelina Ligeron (US Orléans), la championne régionale Petites-poussines en titre, et Salomé Dumoulin (Echiquiers Berry-Sologne), gagnante du régional poussines en 2016. Toutes deux ayant été du voyage à Gonfreville. Mais peut-être d'autres filles se révéleront-elles cette saison ?
  • Les petits-poussins sont une catégorie très particulière où un fort joueur peut s'affirmer rapidement. A l'heure qu'il est, chez les garçons, on peut citer Imanol Olanier (Echiquiers Berry-Sologne) et Hector Bazin (US Orléans) pour représenter dignement le Loiret. Mais les possibilités peuvent être plus nombreuses.
  • Les petites-poussines ne sont pas nombreuses à posséder une licence A dans le 45. Et parmi elles, seules 2 possèdent un Elo (rapide) non estimé. Cela en fait-il des favorites ? Je ne le crois pas. La course est très ouverte.
Cette revue des troupes ne se veut absolument pas exhaustive et nous avons certainement été injustes avec certains enfants talentueux. Mais qu'à cela ne tienne, nous ne manquerons pas de les mettre en avant le cas échéant.

affiche-definitive-site.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com